Le Centre d’Études et de Recherches pour Favoriser l'Apprentissage des élèves qui ont un trouble touchant à la communication et au langage s'adresse principalement aux enseignants, aux familles d'élèves et aux intervenants.

Ils y trouveront des ressources et des renseignements à propos des recherches conduites par trois professeurs spécialisés dans les interventions éducatives auprès d'élèves ayant un trouble du développement (Trouble du Spectre de l'Autisme, Déficiences intellectuelles, Dysphasie) mais non exclusivement.

Delphine Odier-Guedj     Céline Chatenoud     Jean Horvais  présentent sur ce site les différentes recherches menées avec leurs collaborateurs au Québec, au Canada et à l'international (France, Belgique, Suisse, Nouvelle Zélande) 

                                                                                                                                                                                                                              

  • L’enjeu de la scolarisation des enfants avec un handicap est de concilier des ambitions éducatives avec les objectifs scolaires.
  • Pour cela, bien évidemment, la singularité du sujet et ses besoins éducatifs doivent rester dans la ligne de mire des enseignants afin d’échapper aux situations qui produisent une socialisation sans enseignement ou à l’inverse un enseignement sans socialisation.
  • Ainsi les objectifs de scolarisation ne doivent pas privilégier les seuls apprentissages relationnels, ni une accumulation de savoirs sans langage. L’enfant en situation de handicap a besoin autant que d’autres d’apprendre à lire, à écrire, à compter et à parler et à interagir dans différentes sphères sociales.

Delphine Odier-Guedj  est responsable d'un laboratoire d'analyses interactionnelles situé 

à l'UQAM qui rend accessible le travail à distance pour les chercheurs et praticiens engagés dans des projets de recherche.

L’infrastructure de recherche à l’UQAM comprend deux volets :

1. Du matériel mobile transportable dans les lieux pour filmer (3 ou 4 caméras selon les kits)
2. Du matériel fixe dans le laboratoire mais accessible à distance qui permet de procéder aux stockages et aux analyses des documents audio et vidéo et à la base de données.
3. Un logiciel d'analyses du non verbal appelé PANDA (plateforme d'analyses de documents audio-visuels).

Ce projet est basé sur la récolte de données d'observation des situations d’interaction plus particulièrement en milieu professionnel, et plus spécifiquement au sein des classes. L'enregistrement par la vidéo peut être effectué par deux types de systèmes portables : le premier à points de vue fixes, le second à points de vue variables.

 

Si vous désirez en savoir plus, merci de prendre contact avec nous par le biais du formulaire de contact.