Vous êtes ici

Le dispositif LitteraT'ED

Click here to read the english version

De 2011 à 2016, les DSDEN des Bouches du Rhône et plus particulièrement la circonscription chargée de l’Adaptation scolaire et la scolarisation des élèves Handicapés de Marseille (circonscription ASH-3) et des Hautes Alpes (2012-2013) ont proposé dans le cadre de la formation continue des enseignants  un dispositif d'accompagnement professionnel nommé LittéraT’ED (pour plus de détails voir : Gombert, Guedj, Mansanti, Maurel, Lepage-Bagatta, 2012)

Ce dispositif inscrit dans le cadre du plan départemental de formation a pour vocation d'accompagner les enseignants Professeur(e)s des Ecoles spécialisé(e)s ou en cours de spécialisation dans une démarche de professionnalisation, pour améliorer la scolarisation d’élèves présentant un Trouble Du Spectre de l'Autisme scolarisés dans des dispositifs collectifs. Il se base aussi sur l'utilisation en classe de l'album de littérature de jeunesse pour enseigner (voir onglet : Album jeunesse).

  • Une convention

Dès son origine, ce dispositif se développe dans le cadre d’une convention entre DSDEN, l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation d’Aix-Marseille Université (ESPE), et la Faculté des Sciences de l’Éducation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

  • Les accompagnatrices-formatrices

 

 

 

 

 

 

 

 Le dispositif est conçu et développé par :

  • Delphine Odier-Guedj, professeure à l’ UQAM, Université du Québec à Montréal 
  • Anne Gombert, Maitre de Conférence à l'ESPE-Aix-Marseille Université – centre Psyclé (EA3273 – AMU)
  • Valérie Maurel conseillère pédagogique dans la circonscription ASH-3- Marseille, maintenant Inspectrice de l'Education Nationale.

La nature de l’approche d’accompagnement des enseignants prend racine dans le travail réel et s’inspire donc des méthodologies issues de l’analyse de l’activité (Amigues, 2003 ; Clot, 2009). L’activité d’une personne au travail est, au-delà de son action visible, ce qui la préoccupe, ce qu’elle aimerait faire, mais n’arrive pas à faire, sa prise d’informations des éléments de la situation, les choix qu’elle fait ou ne fait pas dans cette situation, (Bourgeois et Hubault, 2005). Ces éléments sont pris en compte dans l’accompagnement proposé. Tout au long de ces 5 années, des analyses de pratique après une séance d’enseignement ou distanciées de celles-ci ont été réalisées à partir de films de classe. Cette analyse s’effectue toujours en référence à des apports théoriques. En termes de recherche, les chercheures étudient l’évolution des pratiques d’enseignement, la nature des adaptation pédagogiques mise en œuvre par les enseignants et le lien entre l’usage de la littérature jeunesse et l’amélioration des habiletés de communication des élèves.

Pour plus de détail sur la démarche d’accompagnement professionnel  voir l'onglet Professionnalisation

  • Garants institutionnels.

M. Abbou Jean-Pierre, Inspecteur de l’Education Nationale chargé de l’Adaptation Scolaire et de la scolarisation des élèves handicapés, est le garant institutionnel du dispositif. 

Il a pleinement soutenu ce projet  tout comme son homologue R. Fournier (IEN-A Hautes Alpes maintenant à la retraire) en permettant notamment :

  • l'inscription des temps de formation et supervision des enseignants au volet départemental de Plan de Formation Académique,
  • aux Enseignants Ressource en Informatique Pédagogique (ERIP) des circonscriptions d’intervenir dans le cadre de la formation des enseignants et dans l’organisation technique des visuo-conférence  (pour le 13: Amandine Jouin -2011-2012; Jean Assante 2012-2014 et Jean-Luc Soler 2015-2016 et pour le 05 : Christel Maschio). Ces professionnels ont formé les enseignants à la manipulation des objets filmés (découper, compresser et déposer dans des espaces numériques de partage.

Enfin, le Rectorat d'Aix-Marseille représenté par Me Anne Malluret  (Conseillère Technique de la région académique ASH) a également suivi de près dès le développement de ce dispositif : un projet de convention entre Rectorat / UQAM /ESPE est en cours de réflexion.

  • Les enseignantes et enseignants.

Ce dispositif a permis d’accompagner 18 enseignants (spécialisés ou en cours de certification) et par ricochet, a concerné 70 élèves en moyenne par an, présentant tous un Trouble du Spectre de l’Autisme. Ils sont scolarisés dans des dispositifs collectifs variés comme en Unité d’Enseignement en maternelle, en Institut Médico-Educatif, en hôpital de jour, en Centre Médico, mais également ULIS-école ou collège.

Concernant la question du développement professionnel, au travers de ce dispositif :

9 enseignantes ont obtenu la Certificat d'Aptitude Professionnelle pour les Aides spécialisées, les enseignements adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap (CAPA SH),

2 enseignantes ont obtenu la certification au Certificat d'Aptitude aux Fonctions d’Instituteur ou de Professeur des Écoles Maître Formateur (CAFIPEMF).

1 directrice d’école et 1 psychologue ont validé leur Master 2 Recherche en Sciences de l’Education.

Enfin, la conseillère pédagogique occupe maintenant un poste d’Inspectrice de l’Education Nationale.

 

Année 2011-2012

Quelques-uns des participants et participantes au projet (photos en cours d'actualisation)

  • Un plateau technique

Les techniciens de l'ESPE d'Aix-Marseille Université (William Fournier) et de l'UQAM (Jimmy Beaudoin) ont permis la réalisation des visio-conférences de qualité.

  • Un travail en partenariat

Ce dispositif favorise le travail en équipe entre enseignant(e)s et  personnes ressources intervenant également auprès des élèves  (infirmiers, AVS, pédopsychiatre etc.).

Dans la vidéo suivante, Cyril, éducateur au sein d'un hôpital de jour raconte que les albums sont utilisés en dehors de la classe lors des autres moments de vie.

 

 

 

 

 

English version

The LitteraT'ED device
From 2011 to 2016, the DSDEN of the Bouches du Rhône, in particular the constituency responsible for special education in Marseille (ASH-3 constituency) and the Hautes Alpes (2012-2013) have proposed a professional accompaniment device called LittéraT'ED (for further details see: Gombert, Guedj, Mansanti, Maurel, Lepage-Bagatta, 2012)

This device, which is part of the departmental training plan, is designed to accompany teachers of specialized schools  to improve the schooling of pupils presenting Autism Spectrum Disorder. It is also based on the use of the child book to teach reading and understanding (see tab: Child book).

A convention

This device has developed within the framework of an agreement between DSDEN, the École Supérieure du Professorial and Education of Aix-Marseille University (ESPE), and the Faculty of Education Sciences of the University of Quebec in Montreal (UQAM).

 

 

 

 

 

 

The device is designed and developed by:

  • Delphine Odier-Guedj, professor at UQAM, University of Quebec in Montreal
  • Anne Gombert, Senior Lecturer at the ESPE-Aix-Marseille University - Center Psyclé (EA3273 - AMU)
  • Valérie Maurel pedagogical adviser in the district ASH-3- Marseille, now Inspector of the National Education.

The nature of the teacher support approach is rooted and inspired by the methodologies resulting from the analysis of the activity (Amigues, 2003; Clot, 2009). The activity of a person at work is, beyond his visible action, what concerns him, what he would like to do, but does not succeed in doing, taking information from the elements of the situation, the choices  he/ she makes or does not make in this situation, (Bourgeois and Hubault, 2005).

These elements are taken into account in the proposed accompaniment. Throughout these 5 years, practice analyzes after a teaching session or distanced from them have been carried out using class films. This analysis is always carried out with reference to theoretical contributions. In terms of research, researchers study the evolution of teaching practices, the nature of pedagogical adaptations implemented by teachers and the relationship between the use of youth literature (child books) and the improvement of students' communication skills.
For more details on the professional accompaniment approach, see the tab Professionalization (Foundations).

Institutional framework
Mr. Abbou Jean-Pierre, Inspector of the National Education in charge of special eduction, is the “institutional guarantor” of the device. He fully supported this project as did his counterpart R. Fournier (IEN-A Hautes Alpes now to retire) by allowing in particular:

  • to allow the registration of the training time and supervision of the teachers in the departmental component of the Plan de Formation Académique,
  • to allow  Teachers Resource in Informatics Pedagogy (ERIP) of the districts to participate to the devise  to support teachers in the technical aspects and in organization of visuo-conference (for the 13: Amandine Jouin -2011-2012, Jean Assante 2012-2014 and Jean-Luc Soler 2015-2016 and for the 05: Christel Maschio). These professionals have trained teachers in the manipulation of filmed objects (cutting, compressing and dropping in digital spaces of sharing.)

Finally, the Rectorate of Aix-Marseille, represented by Anne Malluret (Technical Advisor of the academic region ASH), also closely followed the development of this device: a draft agreement between Rectorat / UQAM / ESPE is currently being considered .

Teachers.
This device enabled 18 teachers (specialized or in the way of certification) to be accompanied and, by ricochet, involved 70 pupils on average per year, all presenting an Autism Spectrum Disorder. 

Concerning the question of professional development, through this mechanism:
9 teachers have obtained the Certificat d'Aptitude Professionnelle for Specialized Aid, Adapted Teaching and Schooling for Students with Disabilities (CAPA SH),
2 teachers have been certified to the Certificate of Aptitude for the functions of academic advisor (CAFIPEMF).
1 school principal and 1 psychologist have validated their Master by research.
Finally, the pedagogical adviser now occupies a position of Inspector of the National Education

Année 2011-2012

 

Some of the participants in the project (photos being updated)

A technical platform
The technicians of the ESPE of Aix-Marseille University (William Fournier) and UQAM (Jimmy Beaudoin) allowed the realization of quality videoconferences.

Working in partnership
This “engineering of training » favors teamwork between teachers and resource persons who also work with students (nurses, AVS, child psychiatrists, etc.).
In the video (see above) Cyril, an educator in a daycare hospital, says that the child books are used outside the classroom during other moments of life.