Vous êtes ici

Des mesures évaluatives aux mesures pédagogiques pour développer la compétence en lecture

DES MESURES ÉVALUATIVES AUX MESURES PÉDAGOGIQUES À METTRE EN PLACE POUR DÉVELOPPER LA COMPÉTENCE EN LECTURE DES ÉLÈVES AYANT UNE DIL AU TRAVERS DE LA FIN DES CYCLES PRIMAIRES ET DU DÉBUT DU SECONDAIRE

Ce projet s’inscrit en continuité directe avec une étude conduite par notre équipe depuis 2012 (Chatenoud, Turcotte, Aldama, 2013) explorant les besoins de formation en lecture d’enseignants qui accueillent ces élèves dans trois CS montréalaises.

  • Il a été pensé en complémentarité de la recherche-formation développer la compétence en lecture des élèves ayant une déficience intellectuelle légère au travers des cycles primaires et secondaires (lien internet) (Financement de soutien à la formation continue du personnel scolaire au Ministère de l’enseignement supérieur, Recherche , de la Science et Technologie; 2014).

Dans une volonté de soutien à la réussite éducative pour tous (MEQ, 1999), la recherche-action proposée vise le développement et la mise à l’essai avec les enseignants d’outils évaluatifs arrimés à des mesures pédagogiques efficaces (interventions, développement de matériel, etc.) pour favoriser l’apprentissage en lecture des élèves ayant une Déficience Intellectuelle Légère (ci-après, DIL).

  • En effet, les résultats obtenus jusqu’ici démontrent ainsi que, outre le besoin de formation aux approches récentes développées dans la littérature scientifique dans le champ de la littératie pour soutenir ces élèves, une des difficultés principales rencontrées par les enseignants consiste à l’arrimage entre l’évaluation réelle des compétences en lecture des élèves (référentiels liés au programme scolaire) et le déploiement d’interventions pédagogiques et de matériel pédagogique efficaces de la lecture (Chatenoud et al, 2013; Ratz et Lenhard, 2013; MELS, 2003).
  • En particulier, peu de ressources existent pour évaluer et décrire les habiletés en lecture des élèves ayant une DIL en fin de scolarité primaire et début du secondaire en vue d’offrir des interventions pédagogiques continues et efficaces au travers du cheminement scolaire.
  • cette seconde recherche permettra de soutenir les enseignants éprouvant de grandes difficultés à amener les élèves ayant une DIL vers un niveau de lecture le plus élevé possible grâce à une meilleure connaissance du potentiel de chaque lecteur en fin de cycle primaire ou début secondaire.