You are here

Faire ensemble

 

Les actes de langage relevés indiquent aussi que le personnel scolaire agit dans le sens de faire ensemble. Deux types de « faire ensemble » sont décrits :

  • (1) planifier et
  • (2) intervenir.

Planifier et intervenir se fait beaucoup entre enseignantes ainsi qu’entre enseignante et TES. Cela se fait aussi entre l’enseignante et les professionnels dans l’école et parfois avec la direction.
Au CPC, les enseignantes effectuent ensemble la planification du programme pédagogique, à partir du travail fait au préalable par et avec la conseillère pédagogique. Au travers cette planification, elles mettent en commun leurs expériences, au profit des élèves TSA.  L’enseignante et la TES partagent aussi leurs expertises pour planifier leurs actions du mieux possible. L’enseignante de CPT et l’orthopédagogue bloquent des moments dans leur horaire pour collaborer ensemble pour effectuer un suivi des élèves et préparer du matériel ensemble. Par ailleurs, les enseignantes apprécient le fait que leur opinion est prise en considération par la direction lors des réunions. En ce qui concerne la TES, un travail de planification se fait parfois de façon conjointe avec la psychoéducatrice autour du plan d’intervention.
L’aspect intervenir ensemble se déroule principalement entre enseignants et TES, parfois entre enseignante et orthopédagogue ou à l’échelle de l’équipe-école. L’intervention conjointe enseignante-TES auprès de l’élève TSA s’effectue de façon quotidienne. Une réelle collaboration s’installe parfois au sein de la classe entre ces deux acteurs. On voit alors apparaitre un  partage, voire même un mélange des rôles pour permettre le bon fonctionnement de la classe. Ce véritable travail d’équipe se déroule en classe relation, étant donné la présence continue du TES en classe. Au CPT, l’orthopédagogue vient parfois en classe et un travail collaboratif semblable s’installe alors qu’enseignante et orthopédagogue agissent ensemble auprès des élèves. Au niveau de l’équipe-école, il est fait mention que tous sont soucieux d’apporter leur contribution pour agir ensemble lorsqu’une situation le nécessite.

 

  Quelques extraits de verbatims choisis pour « faire ensemble »

Planifier

ENSEIGNANTE CPC : ouais Marie-Luce on est les deux ensemble pis on travaille beaucoup ensemble […] ben dans le fond on part de la planification de Denise pis ben à chaque pédago ben  on se rencontre et on planifie okay ben on est rendus où vers quoi on s’en va euh comment t’as fait ça ah moi j’ai fait ça comme ça pis ça tu marché donc euh oui c’est vraiment les échanges pis euh on travaille super bien ensemble […]

TES : ouais souvent tsé si j’dois travailler ou adapter quelque chose au niveau académique
ENSEIGNANTE CPT : c’pas à elle de me dire quoi faire c’pas à moi de lui dire quoi faire non plus c’est vraiment un travail d’équipe faque c’est dans les deux sens tout l’temps tsé

ENSEIGNANTE CPT : donc les périodes moi j’v’nais j’v’nais toujours voir ça va a va ben aller ta période a faisait comme vas-y j’y dis si jamais quelque chose chu au bureau d’catherine [l’orthopédagogue] pis là j’allais travailler monter du matériel avec elle on avait fait des fiches exemple pour qu’les élèves soient capables de mieux répondre en français une question en trois étapes prise de position euh explication exemple on s’est fait une espèce de feuille schématisée simple on a fait deux versions pour les élèves qui étaient plus à l’horizontal les élèves plus à la verticale ça ça m’a permis d’bâtir beaucoup de matériel avec elle tsé on s’bloquait des une demi-heure pasque tsé du temps on en invente pas faut qu’à suive des élèves ben a dit ça aussi c’est suivre des élèves parsqu’on fabrique des outils 

 

  • Enseignante – Conseillère pédagogique

ENSEIGNANTE CPC c’est ça dans le fond c’est que le programme est réparti sur les trois années pis ça c’est Denise notre conseillère pédagogique
INTERVIEWER qui vous aide à faire des choix
ENSEIGNANTE CPC oui oui qui nous a on a travaillé avec elle sur une planification

 

  • Enseignant –TES

[en parlant du rôle TES] AM : tsé c’est travailler ensemble on s’soutient mutuellement
INTERVIEWER: c’est comme ça c’est comme ça qu’vous le caractériseriez en r’prenant l’terme qu’a présenté euh
ENSEIGNANTE CPT : ben moi je l’dirais comme ça
JS : de l’entraide
ENSEIGNANTE CPT : de l’entraide ouais
ENSEIGNANTE CPT : ça c’est soutien entraide
ENSEIGNANTE CPT : c’est ça

TES : ouais souvent tsé si j’dois travailler ou adapter quelque hose au niveau académique
ENSEIGNANTE CPT : c’pas à elle de me dire quoi faire c’pas à moi de lui dire quoi faire non plus c’est vraiment un travail d’équipe faque c,est dans les deux sens tout l’temps tsé

ENSEIGNANTE CPT : Lui y trouvait ça très drôle donc on en avait parlé moi rachel avait mis au point avec l’élève un un système de p’tits collants

ENSEIGNANTE CPC : pasqu’en fait on est deux être humains qui travaillent ensemble
INTERVIEWER : bien sûr
ENSEIGNANTE CPC : pis ça s’pourrait que j’disse des affaires à rachel t’as-tu essayer ça tsé les conseils ça peut être dans les deux sens

TES- Enseignants
TES : y en a qui viennent pis à c’moment-là je discute avec l’enseignant on r’garde qu’est-ce qui fonctionne pas pis là comme j’disais tantôt on va ajuster on va adapter un p’tit peu le travail ou les tâches qui a à faire euh c’est sûr qui en a qui sont super ouverts pis qui vont dire viens-t’en tsé

ENSEIGNANTE CPT – ORTHOPÉDAGOGUE 
ENSEIGNANTE CPT […] ça catherine vient en classe pis c’est c’est ça on est bouquer là pis là a vient demain on on r’garde ensemble l’horaire pis on place catherine dans l’horaire

[…]ENSEIGNANTE CPT : oui oui oui pour prendre le temps là on on dit d’aller là pour s’rencontrer pour euh s’réenligner qu’est-ce qu’on fait par où qu’on va travailler
[…]
ENSEIGNANTE CPT : c’t’une collaboration avec elle

ENSEIGNANTE CPT : donc les périodes moi j’v’nais j’v’nais toujours voir ça va a va ben aller ta période a faisait comme vas-y j’y dis si jamais quelque chose chu au bureau d’catherine pis là j’allais travailler monter du matériel avec elle on avait fait des fiches exemple pour qu’les élèves soient capables de mieux répondre en français une question en trois étapes prise de position euh explication exemple on s’est fait une espèce de feuille schématisée simple on a fait deux versions pour les élèves qui étaient plus à l’horizontal les élèves plus à la verticale ça ça m’a permis d’bâtir beaucoup de matériel avec elle tsé on s’bloquait des une demi-heure pasque tsé du temps on en invente pas faut qu’à suive des élèves ben a dit ça aussi c’est suivre des élèves parsqu’on fabrique des outils 

 

  • Enseignantes-direction

ENSEIGNANTE CPT : ben oui c’est on s’est améliorés on a vécu quand j’donne une opinion en réunion les boss la prennent en considération comme celles de mes collègues
INTERVIEWER : mmm super
ENSEIGNANTE CPT : tsé on est pas juste des tsé on est pas des sous-employés j’me considère pas ici comme étant euh une concierge d’école là ou une gardienne d’enfants là
INTERVIEWER : ok y a vraiment vous êtes vraiment entendues dans c’que tu c’que tu veux dire
ENSEIGNANTE CPT : oui oui oui oui pris en considération tout l’temps
INTERVIEWER : super
ENSEIGNANTE CPT : ouais ça change la donne
TES – PSED
TES : […]  ensuite de d’ça ensemble y vont faire le plan d’intervention y vont mettre des choses en place c’est comme l’éducatrice est plus sur le plancher pis la psychoéducatrice est plus dans les dossiers pis la paperasse [aussi dans informer]

Intervenir

  • Enseignante– TES 

ENSEIGNANTE CPC : tsé si ça fonctionne c’est correct on poursuit si là ça dégénère plus pis que là yé tsé dans l’fond là monsieur benoît vient en soutien pis peut sortir avec l’élève peut prendre des des moments euh

ENSEIGNANTE CPC: qui puisse se détendre avant de continuer l’travail donc j’ai fait ces ces moyens d’base là en attendant que monsieur benoît arrive pis après ça quand benoît est arrivé yé v’nu voir comment ça s’passait on a eu une p’tite discussion avec l’élève

ENSEIGNANTE CPC : donc là moi j’ai comme fait la première intervention et monsieur benoît est r’venu
E: Ben l’initiative de qui ché tsé y a pas de de tsé oui y ont moi j’ai on a l’rôle d’enseignante pis y ont le rôle de tes mais ça s’mélange à un moment on est deux adultes dans une classe faque des fois c’est moi qui intervient des fois c’est lui qui intervient mais pour les cas où où c’est plus majeur c’est sûr qu’moi c’est benoît qui va être là qui va v’nir s’occuper du comportement moi j’vais continuer à enseigner mais ça peut arriver
INTERVIEWER : D’accord

ENSEIGNANTE RELATION : Effectivement
E : qu’on prenne le relais euh moi j’interviens pis benoît continue l’relais en en racontant la matière mettons là tsé
INTERVIEWER : Ah oui
ENSEIGNANTE RELATION : Si l’élève est poli envers moi j’vais j’vais l’gérer
E : C’est ça
ENSEIGNANTE RELATION : c’est moi qui vas comme intervenir en même temps pour faire le relais
E: j’dis pas euh benoît y est impoli envers moi fais queqchose fais queqchose
ENSEIGNANTE RELATION: mais non non c’est vraiment euh
INTERVIEWER : c’est ça
E : Mais moi c’est vraiment
ENSEIGNANTE RELATION : Travail en équipe
[…]
ENSEIGNANTE RELATION: ça s’fait toute seul là
E : Y a pas un rôle défini
ENSEIGNANTE RELATION : Des fois c’est juste un regard là c’est beau tu y vas
ENSEIGNANTE RELATION: quand maggie anime euh ben c’est comme moi qui est là en soutien tsé un peu à l’inverse c’est moi qui devient comme en soutien à son euh à son atelier à elle
INTERVIEWER : un ateiler de ça ça ça
ENSEIGNANTE RELATION : social gestion des émotions euh faque là c’est plus elle qui a comme le lead d’animer ses ateliers ben là moi j’deviens comme en soutien tsé c’est comme si les rôles euh
INTERVIEWER : et là dans c’cas-là soutien ça consiste à faire quoi
ENSEIGNANTE RELATION : c’est comme si on changeait un peu d’rôle pendant qu’elle anime moi chu là pour m’assurer de la participation des élèves que ça s’passe bien
[…]
ENSEIGNANTE RELATION: ben c’est la même chose on réinvente pas la roue on quand j’anime benoît est là en soutien pis quand y anime tsé ça s’fait on a pas besoin de mentionner rien ça s’fait tout seul naturellement
ENSEIGNANTE RELATION : naturellement

  • ENSEIGNANTE - ORTHOPÉDAGOGUE 

ENSEIGNANTE CPT […] mais souvent c’qu’a tsé a vient pendant mon cinq au quotidien faque à c’moment-là a peut intervenir à côté un élève ou si y sont en tâche y sont en train d’écrire a va aller r’garder à va aller écrire avec des fois a va rester sur les les mesures d’appui s’assurer qui les utilisent comme faut

ENSEIGNANTE CPT : oui oui oui on travaille ensemble tsé ça s’fait euh très naturellement aussi là euh c’est un peu comme on disait là c’est rien de si toi [..] mais sinon a l’intervient au même niveau qu’moi quand a veut   […]  l’avantage qu’on a c’est qu’on est au cinq a quotidien on a comme deux tables de concertation ou de de conférences faque tsé c’est encore plus efficace
[…]

  • Équipe-école

ENSEIGNANTE CPC : Si jamais qui a un élève de jessie qui est en crise pis qui cherche rachel ben tsé ya d’autres intervenants autour
INTERVIEWER : mmm
ENSEIGNANTE CPC : as-tu besoin as-tu besoin de quelqu’un as-tu besoin de
ENSEIGNANTE CPT : dans le local de retrait à la lilmite
ENSEIGNANTE CPC : ouain mais si l’élève a telle demande pour rachel
ENSEIGNANTE CPT : plein d’autres  adultes à ce moment-là qui vont s’organiser pour trouver rachel tsé